L’Abbé Pierre, tant à dire…

La mort de l’Abbé Pierre, j’ai mis une journée entière à m’y faire…A chaque flash info radio, c’était un nouveau choc. Cet homme avait une telle aura qu’il me paraissait invincible. J’aimais son discours, son engagement et son côté visionnaire. Il n’était pas du tout sectaire et « vieux jeu » comme le sont certains grands pontes du catholicisme.

J’ai réellement compris le personnage en écoutant la rediffusion dans la nuit (un jour, oui, je comprendrais que pour ma santé, se coucher tard nuit (un bon mot de Raymond Devos) de « 2000 ans d’histoire » la fabuleuse émission de Patrice Gélinet sur France Inter de 13h30 à 14h.

En écoutant sa voix, l’émotion était bien présente, presque les larmes aux yeux… Qui pourra prendre la place d’une si belle âme, là je ne vois pas…

Il a dit une chose très belle pour expliquer la création des compagnons d’Emmaüs. Il a demandé à un homme qui voulait se foutre en l’air de venir l’aider avant…Donner une raison de vivre à un suicidaire qui sert une si belle cause, n’est-ce pas un beau geste? Le principe des vases communicants…

Il faudrait que les gens comprennent l’importance du bénévolat pas seulement pour ceux sur qui ça rejaillit mais aussi pour celui qui donne de son temps…Je fais une permanence d’écrivain public dans une asso et même si c’est dur parfois pour le moral de voir à quoi sont confrontés les gens lorsque je rentre dans ma petite maison chauffée à l’abri des tracas, ça me fait beaucoup de bien…

Renseignez-vous auprès de vos mairies ou tapez « bénévolat » dans votre moteur de recherche…Ce qu’il y a de bien avec le fait d’être écrivain public, c’est qu’on voit directement la personne qu’on aide, c’est un rapport de personne à personne, on est pas en train de faire des mailings…Faites-le vous serez surpris des bienfaits, n’est-ce pas Margot?!

Revenons à l’Abbé Pierre…Après l’écoute de l’émission, j’ai eu envie de lire ses livres référencés sur le site Internet de l’émission, voici les titres:

– « Les images de ma vie » (2006)
– « L’Abbé Pierre parle aux jeunes » (2004)
– « Carnets intimes » (février 2007)

Des funérailles nationales ont été prévues et c’est on ne peut plus mérité. C’est avec les larmes aux yeux que je pense à quel point sa figure va manquer…

Paix à sa belle âme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s