Un pont entre la France et le Haut-Karabagh: financer les études grâce à des représentations théâtrales

Je suis l’heureuse membre d’une association humanitaire dans laquelle j’ai trouvé « mes pairs ». Unis, nous nous efforçons de contribuer à monter chaque année une pièce de théâtre qui contribuera à payer 80 % des frais d’inscriptions d’étudiants boursiers bien loin de chez nous, au Haut-Karabagh.

SCRIBE-Paris a pour but de favoriser le développement local au Haut-Karabagh, une république indépendante à majorité arménienne situé entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan.

Nous montons chaque année une pièce de théâtre avec tout le sérieux d’une troupe que certains spectateurs ont déjà qualifié de « semi-pro ». Au printemps, quatre week-end de représentations drainent un public d’environ 1 000 personnes.

Ces spectateurs nous soutiennent dans notre action en effectuant un don à l’issue des représentations dans une urne qui passe. L’extrême majorité de ces dons, car nous réduisons au mieux nos frais de fonctionnement, va à la conduite de notre projet humanitaire: donner la chance à une vingtaine d’étudiants, sélectionnés sur critères sociaux, de s’inscrire à l’université de Stepanakert.

Comment nous aider ?

En venant à nos représentations et en relayant les dates de celles-ci pour que les salles soient combles et que ces urnes viennent apporter cette année, pour la onzième année consécutive, leur aide à des jeunes qui vivent dans une république indépendante ne bénéficiant d’aucune aide internationale.

Merci…

Publicités

4 réflexions sur “Un pont entre la France et le Haut-Karabagh: financer les études grâce à des représentations théâtrales

    • Plusieurs éléments de réponse sur notre site http://www.scribeparis.org Je peux également te communiquer les affiches faites par des graphistes talentueux membres de SCRIBE-Paris. Pour l’affiche de l’année 2011-2012, nous sommes encore au stade du choix de la pièce donc… Je serais ravie de te communiquer courant janvier tous ces éléments qui te permettront de mieux connaître SCRIBE-Paris.

      Nous fêtons nos dix ans en 2012, un évènement qu’on se fait une joie de préparer !

      Le membre de SCRIBE-Paris qui a remis l’argent des bourses en main propre aux boursiers nous a donné la nouvelle suivante: notre action sert puisqu’il y a de nouveaux métiers qui se développent au Haut-Karabagh. Les premiers boursiers de 2002 travaillent !

      A ta disposition pour des informations complémentaires !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s